Lettre ouverte à Sa Majesté le Roi de Bonoua

Lettre ouverte à Sa Majesté le Roi de Bonoua
© Source image: Atafai-Info.ci

Objet : Un Cri de Cœur Pour la génération future

 

Oh grand Roi de la ville historique de Bonoua, connu pour sa bravoure et son intégrité !

Nous vous écrivons cette lettre, car c'est avec un pincement au cœur que nous constatons un phénomène de vente de terrains sans fin dans la ville de Bonoua.

Aujourd'hui, nous venons vers vous pour tirer la sonnette d'alarme, car un jour, la génération future d'Abouré risque de ne plus pouvoir acquérir des terres dans leurs propres villages tout comme aujourd'hui le cas des Ébrié…

Nous vous prenons à témoin ainsi que nos ancêtres qui ont bâti ce village au prix de leurs efforts collectifs afin de garantir un avenir à chaque génération.

Cher Roi, il en est de votre responsabilité de protéger le peuple Abouré, même au péril d'un développement durable. Votre sagesse a fait parler d'elle lors des affrontements Abouré-Dioula ; vous et l'ensemble des notables avez fait preuve de retenue et d'humanisme envers les étrangers qui ont voulu s'ériger en maître et nous commander sur nos propres terres, alors faites-en de même pour votre peuple.

Si rien n'est fait, mon Roi, d'ici quelques années, les pauvres paysans Abourés ne pourront même pas s’acheter un terrain pour se construire un toit ou dormir avec leurs familles. Loin de nous l'idée d'interdire la vente de terrain aux étrangers, mais de donner la priorité aux Abourés d'abord, ensuite à l'étranger de pouvoir acquérir un terrain, car il en va du développement de Bonoua aussi.

Cher Roi, espérant que ma lettre vous trouvera en bonne santé.

Veuillez recevoir l'expression de ma profonde gratitude Cher Roi.

Fait à Abidjan, le 06 Juin 2021

Signé Axel Maurice Anibé