Logo
Pub

Nouvelles d'ici

Toute l'actualité sur atafai-info.ci
Conférence de presse du collectif de la renaissance de l’union des jeunes de Bonoua  
Élection UJCB : la CAE présente les candidats de la présidence aux autorités  
Inondations et sinistres dans le Sud Comoé : l’AREBO à ADIAHO les mains chargées  
Election UJCB : Programme officiel des élections du président et du commissaire au compte.  
Election UJCB 2019 : la CAE rencontre madame le Maire  
Elections UJCB 2019 : Quelles sont les membres de la CAE et du conseil consultatif  

Bonoua/ vie associative : pourquoi substituer le président des jeunes du PDCI RDA au président de l\'Union des jeunesses Bonoua ? SANS CRITIQUES |

Ça été...



Ça été avec beaucoup d’étonnement et de surprise que l’on a entendu, lors de la cérémonie d’investiture du maire de la commune de Bonoua, le samedi 30 mars 2019 dernier, M. Kouassi Brice président de la jeunesse PDCI urbaine de Bonoua, être présenté et appelé au pupitre pour tenir un discours au nom des jeunes de Bonoua, en présence du président AYEMOU Hiver de l’Union de la Jeunesse Communale de Bonoua (UJCB).

Ce n’est point une erreur du maître de cérémonie car le contenu du message en disait long sur ses intentions et ceux de ses complices.

Le manque de respect à une personnalité, l’humiliation publique et le manque de considération sont les actes que les organisations de cette cérémonie ont eu envers le président des jeunes de Bonoua par ricochet la jeunesse de Bonoua dans son ensemble.  Cette cérémonie était une cérémonie de remerciement à la population certes mais c'était plus une cérémonie politique. Dans ce cas, le président de jeunesse d’un parti politique n’a aucunement le droit de prendre la parole au nom de la jeunesse apolitique de Bonoua car les problèmes des jeunes du PDCI ne sont pas forcément les problèmes des jeunes de Bonoua dans son universalité.

Demandez aux organisateurs de produire un communiqué pour s’excuser pour l’affront serait croire à l’impossible, mais il est beaucoup plus judicieux d’éviter ce genre de « Foutage de gueule » car Bonoua n’a point besoin de ces agissements pour unir ses fils et filles bien au contraire.

Kouassi Brice n'a jamais été et n’est pas le président des jeunes de Bonoua, s’il aspire à ce poste, il est libre mais tout en suivant la procédure dans le strict respect des textes qui régissent l’institution. Ayemou Hiver a été élu pour un mandat de 3 ans et son mandat n’est pas encore à son terme, donc s'il vous plaît faites preuve de patience pour attendre l’AG élective.

« Narguer » un président en public, à une cérémonie officielle où il a été invité de façon officielle, devant des médias, c’est vraiment fait preuve de manque de grandeur d’esprit.

Donner à César ce qui appartient à César.



Vous avez aimé cet article? partagez le avec vos amis

Publié par :
Pub