Logo
Pub

Nouvelles d'ici

Toute l'actualité sur atafai-info.ci
Conférence de presse du collectif de la renaissance de l’union des jeunes de Bonoua  
Élection UJCB : la CAE présente les candidats de la présidence aux autorités  
Inondations et sinistres dans le Sud Comoé : l’AREBO à ADIAHO les mains chargées  
Election UJCB : Programme officiel des élections du président et du commissaire au compte.  
Election UJCB 2019 : la CAE rencontre madame le Maire  
Elections UJCB 2019 : Quelles sont les membres de la CAE et du conseil consultatif  

Comme la chute du mur de Berlin... CULTURE GENERALE |

La valise de...



La valise de la littérature regorge d'une pléthore de genres dits ''genres littéraires''. On distingue, entre autres, le roman, le théâtre, le conte, la nouvelle, la poésie, la fable, la légende, pour ne citer que ceux-là ; la liste n'étant pas exhaustive. Chaque genre se reconnaît à une mosaïque de critères sui generis, un certain nombre de spécificités qui en constituent les frontières, les canons esthétiques. Mais de plus en plus, faut-il le souligner, ces frontières tombent, elles s'émiettent comme a chuté le mur de Berlin, en 1989.

En effet, il n'est pas rare de rencontrer des œuvres hybrides se trouvant donc aux confluents de plusieurs genres littéraires. En 1993, Maurice BANDAMA publiait Le Fils de la femme mâle (œuvre remarquable qui obtint le Grand Prix Littéraire d'Afrique Noire) avec la mention ''conte romanesque''. Jean Marie ADIAFFI (lui aussi auréolé de cette distinction avec ses œuvres La carte d'identité et D'éclairs et de foudre), lui, parlait de ''genre n'zassa''. On sait tous que le n'zassa est un pagne constitué de restes de divers pagnes. Le genre n'zassa réfère donc à la notion de mélange de genres. Mais il serait intéressant, de mon strict point de vue, que ces gymnastiques technico-littéraires sur les distinctions genrologiques soient laissées aux puristes de la question.

Je l'ai dit, ce n'est que mon point de vue. Le ''profane'' qui s'y aventurerait ne serait pas moins le bienvenu.



Vous avez aimé cet article? partagez le avec vos amis

Publié par :
Pub