Elections CNJ Grand Bassam 2021 : Le candidat WOGNIN SANGHA FERNAND expose les agissements contre sa candidature

Elections CNJ Grand Bassam 2021 :  Le candidat WOGNIN SANGHA FERNAND expose les agissements contre sa candidature Logo du CNJ
© Source image:

Dans le cadre des élections à la présidence du Conseil National des Jeunes (CNJ) de la

Département de Grand Bassam, nous avons légalement constitué et présenté notre dossier de candidature, validée par les autorités compétentes.

Conformément aux textes du CNJ, nous avons porté notre candidature sous le mandat de l’association « Cercle de Rencontre et de Réflexion de la Jeunesse de Bonoua ». Association que nous avons légalement formée en 2015 et qui évolue sous notre direction et notre regard attentif.

Malheureusement, dans le contexte de notre candidature, des individus animés par des motivations encore peu connues, ont essayé de rentrer en possession du récépissé de déclaration qui nous a été dument délivré et qui est l’acte de l’existence juridique de notre association. Simulant la perte de ce document, ils se sont fait établir un certificat de perte et se sont rendu dans les locaux de la sous-préfecture de Bonoua, pour réclamer la copie conservée par les services d’archives de cette administration.

Pis encore, ces personnes ont évoqué par des sources concordantes la non effectivité de notre mandat actuel en tant que président de l’association « Cercle de Rencontre et de Réflexion de la Jeunesse de Bonoua » et par conséquent revendiquent l’illégitimité de notre candidature.

Au demeurant, au sens de l’article 10 de la loi n°60-315 du 21 septembre 1960 relative aux associations, tous les changements effectués dans l’organisation et la direction d’une association doivent être connues par les autorités. Ces changements opérés doivent figurés dans un procèsverbal sanctionnant au préalable une rencontre dont l’ordre du jour a été validé, et doivent être consignés dans un registre spécial, pour communication.

En tant que membre fondateur, initiateur et président de l’association « Cercle de Rencontre et de Réflexion de la Jeunesse de Bonoua », et dont nous possédons jusqu’à ce jour les documents légaux, nous ne sommes nullement informés d’un quelconque changement formel, formalisé et légalement opéré d’un ou de plusieurs organes de ladite association.

Nous en appelons ainsi à la vigilance du comité de gestion actuel de l’association ainsi qu’à la double vigilance des autorités administratives et politiques du département de Grand-Bassam contre tout acte ou toute intention de forfaiture, d’usurpation, de faux et d’usage de faux.

Nous remercions et nous félicitons toutes les parties prenantes engagées résolument pour la bonne tenue de ses élections et nous souhaitons de très bonnes échéances électorales à toute la jeunesse de Grand-Bassam.

Président du Cercle de Rencontre et de Réflexion de la Jeunesse de Bonoua

NB : Juridiquement, L'usage de faux est le fait d'utiliser en toute connaissance de cause un faux dans le but d'obtenir les mêmes résultats qu'avec un document original.

 

                                                                            Le Candidat  

                                                                                  SANGHA  FERNAND  WOGNIN