Logo
Pub

Nouvelles d'ici

Toute l'actualité sur atafai-info.ci
Conférence de presse du collectif de la renaissance de l’union des jeunes de Bonoua  
Élection UJCB : la CAE présente les candidats de la présidence aux autorités  
Inondations et sinistres dans le Sud Comoé : l’AREBO à ADIAHO les mains chargées  
Election UJCB : Programme officiel des élections du président et du commissaire au compte.  
Election UJCB 2019 : la CAE rencontre madame le Maire  
Elections UJCB 2019 : Quelles sont les membres de la CAE et du conseil consultatif  

Destruction de la cour Royale de Bonoua || © Atafai-Info.ci



Cet acte de barbarie s’est passé tôt le matin du mardi 24 avril 2018 où les agresseurs ont pris d’assaut le Palais Royal des Ehivet, détruisant tout sur leur passage et causant même des blessés. Vite alerté par le régent Nanan AKOI, les forces de l’ordre se sont dépêchés sur les lieux et 5 d’entre eux ont été arrêtés.

Déférés selon la procédure judiciaire devant le parquet de grand Bassam, ils ont été entendus par le juge d’instruction ce vendredi 27 avril 2018. Selon nos sources proches de la famille royale, ils ont été déclarés coupables des charges (destructions de biens publics et agressions) qui pèsent contre eux. Toujours selon cette source, ils sont condamnés à un mois de prison ferme et écopent d’une amende de 3.000.000 FCFA.

Visiblement l’écart ne fait que se creuser entre les fils et les filles de BONOUA et si n’est fait dans l’urgence, le pire ne serait très loin.



Vous avez aimé cet article? partagez le avec vos amis

Publié par :
Pub