Cri de cœur : les camions de sable, stop ça suffit !

Cri de cœur : les camions de sable, stop ça suffit !
© Source image:

En moins d’un mois, deux graves accidents sur la voie Bassam -Bonoua, a des heures de pointe, toujours occasionné par les « BEN ». A qui la faute?

 Des camions de sable qui se livre à des courses de formule 1 sur la voie internationale ne peuvent que produire ses résultats. Au moment où je vous écris ses notes, il a eu à la veille, c’est à dire le lundi 26 février, un grave accident entre toujours ses tueurs et un mini car de transport. Le bilan est d’une énormité sans précédent, difficile d’espérer des vivants.

Faut toujours regarder ces camions de sables causés des morts sur le tronçon ?

Ne faut-il pas obligé ces engins à rouler à une certaine heure ?

Quelle serait les sanctions contre ces responsables ?

Tant d’interrogations qui méritent une attention toute particulière pour le respect de la dignité.

A mon humble avis (et je peux me tromper), pour soulager les parents de ces victimes, il serait judicieux d’infliger des amendes et sanctions sérieuses à ces responsables. Car l’impunité est le nerf de la guerre et des soulèvements. Ne rien faire, c’est véritablement ouvrir la voie à des personnes pour se faire justice car trop est vraiment trop; déjà même que la population dans son ensemble ne ressentent pas les fruits des carrières exploitées de la région.

Que chacun prenne ses responsabilités

ADG