Logo
Pub

Nouvelles d'ici

Toute l'actualité sur atafai-info.ci
Bonoua / Yaou 15 Août festival 2019 : le rideau est tombé sur la 3ème édition  
Les Journées Médicales et Juridiques : la génération M’ploussoué vole au secours de la population de Bonoua  
Bonoua BAC 2019 : Comme le BEPC, le BAC aussi en chute libre  
S/P Bonoua / Larabia : Lancement des activités de vacances de L’AJELA  
Bonoua/tradition : Intronisation du Dr LOKPO Ibrahim par le roi des Abouré Ehivet.  
Bonoua: trafic illicite 6 tonnes de faux médicaments découvertes dans un village  

Le nouveau commissaire général du Popo Carnaval || © Page Fan Facebook FENACI



M. Kadjo Alexis n’est plus le commissaire du popo carnaval de Bonoua, il a été remplacé par M. Kacou Paul président des commerçants section Bonoua et la passation de charge a été faite en présence du premier magistrat de la commune à la salle de mariage de la mairie devant les différentes couches sociales de la commune. Cette décision, à vrai dire, n’a surpris guère plus d’un, mais ne présage pas véritablement la réussite de l’édition 2019 du popo carnaval.

Certes depuis le maire Bohi,  chaque nouveau gardien du temple nomme un commissaire conformément à sa vision, aussi parce que le popo est un événement stratégique dans la réussite du mandat, cependant quand on veut réussir le pari de l’unité des fils et filles de la commune il faut parfois savoir faire des compromis pour atteindre l’idéal.

Nous n’allons point douter des compétences du nouveau commissaire Kacou Paul. Même si ces manœuvres de l’an passé en disent long sur ces intentions, l’on dira qu’il est plus récompensé pour sa fidélité au PDCI et ces efforts à l’ascension au pouvoir.

Pourquoi penser que le maire commenterait une erreur ?

Parce qu’au vu des préalables émis par l’ancien boss lors de la passation, il aurait été vraiment judicieux de laisser ce dernier finir son mandat et permettre à celui qu’on veut nommer de prendre les règnes avec un souffle nouveau. Car il serait vraiment difficile, même pour le plus compétent, de réussir avec une équipe handicapée et des soucis de trésorerie même si le « big boss » s’engage à favoriser les conditions.

En plus, au jour même de la passation, il restait exactement 103 jours à la nouvelle équipe pour organiser un événement qui s’organise normalement en une année avec une vision, une équipe dynamique, formée, avec des partenaires et sponsors sérieux et un leadership fort. Même Le plus fort et compétent échouerait si les conditions ne sont pas réunis et les délais pas respectés.

Cette nomination sonne malheureusement le glas des récompenses électorales et son échec (ce n’est pas notre souhait) sera également l’échec de toute l’administration AMETHIER 2.

L’idéal aurait été que M. Kadjo Alexis soit le commandant de l’édition 2019 et passe la main au soir du bilan.

Les compétences et les personnes ressources il y en dans tous les bords ; pour réussir le pari de l’unité des fils de Bonoua tant prôné lors de la compagne, la nouvelle équipe doit fédérer les forces pour que Bonoua puisse gagner. Le favoritisme sera le premier ennemi à combattre car le faussé est déjà grand.



Vous avez aimé cet article? partagez le avec vos amis

Publié par :
Pub