Logo
Pub

Nouvelles d'ici

Toute l'actualité sur atafai-info.ci
Bonoua/ vie associative : pourquoi substituer le président des jeunes du PDCI RDA au président de l\'Union des jeunesses Bonoua ?  
Festival Paquê Klôh d’Allohouré : Lancement officiel des activités sportives  
Culture et tradition/Popo 2019 : Séance de travail entre le commissariat général et les responsables de commissions du Popo carnaval  
Politique / Bonoua : investiture du maire Jean Paul AMETHIER.  
Dernière heure : Le maire de la commune de Bonoua vire au RHDP après son investiture.  
L’Hévéa : Ma grande déception  

Les Quartiers en pays Abouré HISTOIRE TRADITION |

Tout village...



Tout village Abouré est orienté de l’Ouest à L’Est. A l’exception d’Ôdjôwô, tous les autres villages sont divisés en deux quartiers. Le quartier Ouest est toujours Appelé Koumassi et le quartier Est toujours Bégnini.

D’après des informations prises à Moossou, Bonoua et Ebra ces noms de quartier constituent des institutions toutes prégnantes de sens.

Les Abouré affirment qu’ils viennent d’Agnouan-Gnouan et que cette partie d’origine se situe dans l’actuel Ghana.

Partis de là vers le couchant, ils sont toujours tenu a rappeler et à vivre leur origine en donnant aux quartiers de leur villages le  om des deux villes qui furent jadis de grandes capitales du monde Akan et des sommets de la civilisation Kôtôkô : Koumassi, capital du royaume Ashanti et Bégnini le chef-lieu du royaume N’Zima.

Il importe de remarquer la situation géographique de ces capitale Akan : Koumassi se trouve dans la région ouest du Ghana et Bégnini dans le sud. De plus il est certain que la ville de Koumassi est de fondation plus ancienne que celle de Bégnini. C’est pourquoi les Abourés créent le quartier Koumassi avant celui de Bégnini. Et les générations de Koumassi sont, en principe et conformément aux institutions, plus anciennes que les générations correspondantes de Bégnini.

Le village de Bonoua comprend actuellement 3 quartiers : Koumassi, Bégnini et Blônouklô. Mais ce n’était pas ainsi. C’est autour des années 1885-1890 que Kadjo AMANGOUA, le célèbre guerrier Abouré, de la génération des Noudjoupouè, a fait construire un nouveau quartier comme lieu et agent de médiation en cas de conflit en Koumassi et Bégnini.

 

Source: « Histoire et tradition politique du Pays Abouré » Abbé Jean-Albert

Photo: Ossoukouépouèh Amon 



Vous avez aimé cet article? partagez le avec vos amis

Publié par :
Pub